[REVUE DE PRESSE] Blanchissement des anémones, disparition des insectes volants, et découverte d’empreintes d’un dinosaure dans l’actu

image

Après le blanchissement du corail, le blanchissement des anémones de mer

Parmi les effets du changement climatique sur les océans on compte le blanchissement du corail. Ces colonies d’êtres vivants de la famille des anthozoaires sont à la base de nombreux écosystèmes à travers le monde. Or, le même phénomène menace les anémones, et par extension les poissons clowns qui naissent et vivent grâce à elles.

On savait que ces dangers mettaient en péril les barrières de corail mais d’autres organismes subissent de plein fouet les changements de températures des océans : les anémones de mer. Les anémones comme le corail vivent en symbiose avec des algues microscopiques qui, entre autre, leur donnent leur couleur. Ces microalgues se décrochent de leur hôte, effaçant donc la couleur de l’anémone. Les anémones blanchies diminuent la viabilité des oeufs des poissons clowns et leur survie.

En savoir plus

Découverte d’un anneau autour de la planète naine Haumea

La planète naine la plus étrange du système solaire devient encore plus spéciale. Étrange de par sa forme de ballon de rugby, Haumea a été découverte en 2005. On sait désormais qu’elle possède un anneau. Une équipe internationale a pu observer l’astre au télescope alors que Haumea passait devant une étoile. Juste avant que la planète naine éclipse l’étoile, l’étoile a comme “cligné” – induisant ainsi la présence d’un anneau.

Ce n’est pas la première fois qu’un anneau est trouvé autour d’un petit corps : l’astéroïde (10199) Chariclo lui aussi possède des anneaux malgré ses petits 300km de diamètre.

En savoir plus

30ème congrès mondial des astronautes

Un centaine d’astronautes du monde entier se sont rassemblés à Toulouse à l’occasion du congrès annuel des astronautes. Ces femmes et ces hommes ayant fait au moins une orbite discutent ainsi de leur métier, du contexte actuel et de l’avenir. L’avenir était justement le thème de ce congrès, ainsi la préservation de la terre et de la vie s’y trouvant avait une grande place dans les discussions. L’invité de marque de ce 30ème congrès était Bertrand Piccard, le pilote ayant fait le tour du monde dans le premier avion à énergie solaire.

En savoir plus ici et là 

Découverte d’empreintes d’un des premiers dinosaures carnivores géants au Lesotho

Une équipe Sud-Africaine de paléontologues a découvert les traces d’un théropode géant. Ces dinosaures bipèdes sont des ancêtres des oiseaux actuels, dont fait partie le fameux Tyrannosaurus-Rex. La majorité des dinosaures carnivores étaient bipèdes : la course bipède est avantageuse pour la chasse.

Le Lesotho est aujourd’hui en Afrique australe, là où, au Jurassique, se dressait le continent “Gondwana”. Le spécimen ayant laissé ses traces de pas, au début du Jurassique, était l’un des premiers représentants des “megathéraupodes”, des carnivores géants beaucoup plus répandus vers la fin jurassique et au début du crétacé.

En savoir plus ici et là

Déclin de la biomasse des insectes volants de 76% en 27 ans

Une étude a mesuré pendant 27 ans le nombre d’insectes volants dans 63 réserves naturelles d’Allemagne. Sur toute cette période, leur biomasse a diminué de 76% en moyenne. Selon Caspar Haulmann de l’université de la Radboud University (Pays-Bas), l’un des auteurs de l’étude, cette diminution était suspectée, mais il n’était pas envisagé qu’elle soit si forte. La principale cause de cette diminution : l’agriculture et notamment l’utilisation des pesticides.

En savoir plus ici et là

Une revue de presse concocté par Vassili Moreau