Le cratère météorique Monturaqui se fait désirer

Le beau temps est au rendez- vous ce matin. Après avoir tourné une bonne heure dans San Pedro pour trouver une station service, nous partons en direction du cratère Monturaqui.

Luc, dont les souvenirs de cet endroit remontent à environ 1997, a du mal a retrouver le chemin. Nous nous égarons à plusieurs reprises et après 4h30 de trajet où nous tracions les routes, nous nous arrêtons près d’une quebrada (sorte de canyon) pour déjeuner.

Nous nous retrouvons bloqués devant un passage où la route s’est effondrée. Luc, Jim et Jonathan tentent, tant bien que mal, de mettre des grosses pierres dans les trous afin de pouvoir faire passer les 3 véhicules. Une heure après, nous sortons des 4×4 pour faire le dernier kilomètre à pieds. Sur le chemin, nous croisons des vigognes (lamas sauvages) et nous réussissons à les approcher d’assez près.

pierre

Enfin arrivés au cratère Monturaqui

Rendus en haut d’une colline, nous apercevons finalement le cratère météoritique qui semble particulièrement petit. Plus nous marchions en sa direction, plus il paraissait grand. Une fois arrivés au bords, l’immensité du trou de 400m de diamètre nous frappe. On se sent vraiment minuscule lorsque l’on descend à l’intérieur et que l’on imagine la puissance de l’impact qui s’est produite ici il y a des milliers d’années. Jim sort alors les drones Parrot malgré les bourrasques de vent qui atteignent jusqu’à 100km/h. Nous ne sommes que des petits points noirs sur le retour caméra !

Les 6 jeunes décident de s’aventurer sur les forages effectués par les géologues sur les bords du cratère. Jim continue les vues du ciel pendant quelque temps.

A la vue des nuages noirs qui assombrissent le ciel et les rafales de vent qui deviennent de plus en plus violentes, nous décidons de rentrer au « Space Obs » afin de passer le nuit en sécurité. Nous dînons tous ensemble autour d’une table et passons un très bon moment en partageant des anecdotes sur nos vies. Nous allons nous coucher, impatients de retourner chasser des météorites dans le désert demain.