L’État-nation et les ex-colonies

10 mai 2017

Légende : Natifs américains Wayampi de la Guyane Française, disposant de la nationalité française.

La France a été une puissance coloniale jusque dans les années 60.

La fin du régime des colonies a permis à certaines d’aller vers leur indépendance. D’autres sont restées rattachées à la France et sont devenus des DOM TOM (Départements et Territoires d’Outre-Mer).

Le moins que l’on puisse dire, c’est que leurs relations avec la métropole ne sont pas toujours simples. Le manque d’investissements de l’État décrié par les Guyanais, le futur référendum sur l’indépendance de la Nouvelle Calédonie, certains mouvements indépendantistes et les différences législatives en œuvre dans certains territoires sont des facteurs de la crise de l’État-nation en France.

Une chronique de Vassili-Moreau-Miossec.