Chaud chaud chocolat ? Ou l’importance du tempérage

Le chocolat, quelques syllabes bien familières, qu’on prononce avec gourmandise et aisance… Mais le cuisiner n’est peut être pas si aisé ! De par sa constitution bien particulière, riche en graisses, au pluriel, qui se comportent toutes différemment avec la cuisson et les variations de température, le chocolat mal chauffé peut devenir une catastrophe et perdre tout le gourmand croquant qu’on lui connait… Alors comment faire pour avoir un chocolat au meilleur de sa forme dans nos recettes ?

Une chronique de Marion Tournemine