La naissance du goût

Notre capacité à percevoir le goût n’est pas tout à fait maîtrisée à la naissance, et se développe durant les premières années de la vie. Et voilà la véritable coupable des guerres parents-enfants face à l’absorption de quelques légumes verts, cette instabilité aussi responsable de l’adoration sans limite des enfants aux sucreries.

Patricia Parnet, neurobiologiste de la prise alimentaire et chercheuse INRA à l’Université de Nantes, nous explique à quoi ressemble le goût dans la bouche d’un enfant et révèle la précocité de son apparition.

Oui, car le fœtus bénéficierait déjà de ce sens, un fait non sans conséquences sur les recherches concernant la prévention de certaines maladies comme l’obésité.

Crédits

Une interview réalisée par Guillaume Mézières et Claire Sizorn.

Articles associés