Manger des algues

Mise à part la Nori des makis, l’algue est encore loin d’avoir trouvé sa place dans les cuisines françaises. En revanche, les industriels ont déjà trouvé leur intérêt dans l’exploitation des « légumes de mer » comme alimentation pour le bétail ou comme colorant alimentaire. Des algues, le consommateur en mange souvent sans le savoir.

Du point de vue de la recherche, l’algue semble présenter un grand nombre de qualités. S’il fallait en retenir deux  : elle est nutritive et il est possible de la cultiver sans accaparement des terres arables. Du côté gastronomique, rien à redire à la consommation d’algues.

Le futur leur réserve-t-il un bel avenir ? C’est ce que pense Joël Fleurence, Directeur-adjoint de l’équipe Mer, Molécules, Santé à l’Université de Nantes.

Crédits

Une interview réalisée par Alice Anberrée.

Illustration : Caulerpa lentillifera, « raisins de mer »
Crédit photo : 663highland