Voyage dans le corps humain : quel chemin prend le sang ?

Un vaisseau sanguin est constitué de trois couches. La première, l’intima, est formée d’un endothélium et est en contact direct avec le sang. La deuxième, la média, est constituée de muscles qui servent à contracter ou dilater les vaisseaux. Enfin, la troisième, l’adventice ou externa, est formée de tissu conjonctif pour augmenter la résistance du vaisseau.
On distingue aussi trois types de vaisseaux.

Les artères emmènent le sang du cœur aux organes. Elles sont plus résistantes et peuvent supporter une plus grande pression que les veines. Situés au niveau des organes, les capillaires sont des vaisseaux plus petits que des cheveux où se produisent les échanges entre le flux sanguin et les cellules des organes. Les veines, elles, sont en charge de ramener le sang des organes au cœur. Elles sont plus dilatables et flexibles que les artères, ce qui leur permet de transporter de plus gros volumes de sang mais aussi de servir de réservoir. Les veines ont aussi la particularité de posséder des valvules : des valves courbées qui permettent le passage du sang dans un seul sens. Leur courbure fait qu’elles se ferment si le sang veut prendre le mauvais sens. Cela empêche le reflux sanguin lors de la remonté du sang.

Ainsi, les vaisseaux sanguins sont bien plus que de simples tubes. Ils ont leurs spécificités afin de transporter le sang dans tous les endroits du corps tout en régulant selon les besoins son débit.