Comment s’occupait-on des fous autrefois ?

 


Retrouvez toutes les vidéos sur la WebTv de l’Université de Nantes

Qui considérait-on comme fou au Moyen-âge ? Quelles représentations se faisait-on des fous à cette époque ? Comment est t-on arrivé au traitement médical de la folie ? Cette semaine, Claus Walkstein, maître de conférences en psychologie à l’Université de Nantes, nous répond.

Présentation de l’intervenant

Claus Walkstein est Ph.D. – Docteur en Psychologie Sociale et maître de conférences à la Faculté de psychologie de l’Université de Nantes. Spécialiste de psychologie sociale, il s’intéresse particulièrement à l’épistémologie psychologique et aux influences des évolutions technologiques sur nos sociétés. Claus Walkstein étudie également l’histoire des sciences et techniques et leur impact sur l’évolution de la psychologie, mais également sur les représentations de la culture et du bien culturel. Actuellement, Claus Walkstein étudie en collaboration avec des chercheurs de la Nouvelle Orléans (Etats-Unis) l’évolution des représentations et stéréotypes raciales du « early jazz » de 1900 à 1930 en France et aux Etats-Unis. Il intervient dans le cadre du Master 2 Psychologie Sociale et du Travail.