Faut-il réguler l’espèce humaine ?

Emission du 22 mars 2017

Considérons l’être humain pour ce qu’il est : une espèce parmi d’autres, sur Terre. Une Terre que nous partageons avec d’autres espèces animales… Une Terre sur laquelle nous ne sommes que depuis très peu de temps, à l’échelle de la vie… Une Terre enfin, ce n’est plus un secret, en danger.

Le changement climatique commence à peine et nous sommes 7 milliards sur la planète. 9 milliards à l’horizon 2050 selon les dernières prévisions de l’ONU – l’Organisation des Nations Unies. La croissance démographique est concentrée dans six pays : l’Inde, la Chine, le Pakistan, le Bangladesh, le Nigeria et les États-Unis…

L’explosion démographique et ses corollaires : la boulimie énergétique, productiviste et consumériste seraient à l’origine des grands déséquilibres planétaires.

Faut-il réguler l’espèce humaine ? La question est aussi sensible que nécessaire.

Théorie de « l’espace vital » d’Hitler pour justifier de l’extermination de certaines catégories de population, politique de l’enfant unique en Chine, avortements des nouvelles-nées en Inde… Certains pans de notre Histoire collective récente ont laissé des traces indélébiles, qui font de la question de la régulation, un sujet à manier avec des pincettes et beaucoup d’humilité…

Sommes-nous trop nombreux ? L’espèce humaine peut-elle survivre dans ces conditions ? C’est le thème de cette nouvelle émission du Labo des savoirs…

Crédits

Une émission préparée et animée par Agathe Petit avec Valentin Briche, Pierre Charrier et Vassili Moreau-Miossec. Réalisation : Cathy Dogon.

Invités

– Marc Anton, directeur du Laboratoire BIopolymères Interactions Assemblages de l’Institut National de Recherche Agronomique des Pays de la Loire.

– Luca Paltrinieri, par téléphone, maître de conférence en philosophie politique à L’Université Rennes 1.

Musique

– Gorillaz « superfast jellyfish» (2010)

– Brigitte « Petrole Pop » (2014)