La construction des langues

construction des langues 2

Émission du 16 mars 2016

Pour le sémiologue Roland Barthes, « toute langue est fasciste ». La citation est connue. Toute langue, fige, classe, ordonne l’insupportable ondoiement des choses dans des mots et enserre la pensée dans une structure, dans des règles.

Que serions-nous sans langage, sans cette faculté à questionner, raconter, plaisanter qui définit la forme de vie humaine ? Le langage est partout et l’objet de la linguistique est une science dont l’objet est inépuisable et cette émission tente de parcourir l’étendue de son domaine.

L’origine des langues, leurs mutations, leurs caractéristiques particulières et les structures communes qui les réunissent : regarder ce qui fait une langue, ce qui la fait vivre et tenir, c’est peut-être regarder au fond de nous. Peut-être que notre langue contient toute notre pensée.

Invité

IMG_3591Charles Brasart, agrégé d’anglais, maître de conférences à l’Université de Nantes et chercheur au laboratoire de linguistique de Nantes.

Crédits

Une émission animée par Ludovic Faure et Guillaume Mézières, avec la participation de Valentin Briche, Thomas Guyard, Mathilde Robert, Gwendydd Vaillie et Sophie Appenzeller à la technique.

Crédit photo : Tom Wigley.