Un monde plurilingue

Une langue à la maison, une autre au travail, une autre au cinéma… Combien d’entre nous utilisent plusieurs langues dans leur quotidien ? Bienvenue dans un monde plurilingue où les langues vivent et changent au contact des autres, un monde où les langues meurent aussi.

Si le multilinguisme est la coexistence de plusieurs langues sur un territoire, le plurilinguisme exprime davantage cette idée d’usages multiples de différents langages.

La mondialisation, l’intensification des échanges conduisent au développement de pratiques plurilingues, comment l’école accompagne ces évolutions ?

Dans un contexte français marqué par un fort monolinguisme, cette question devient politique.

Le plurilinguisme est aussi une question scientifique. En sociologie, en psychologie, en didactique les recherches interrogent les contextes d’usage des langues (où parle-t-on l’anglais ? Y a-t-il une langue française pour les amis et une autre pour l’administration ?) et l’idée de maîtrise d’une langue – à partir de quand peut-on affirmer la parler ?

Les langues n’ont pas toutes la même valeur pratique. En parallèle à des approches plus tolérantes et à une promotion de l’idée de multilinguisme, de nombreuses langues meurent. Des 6.000 langues parlées aujourd’hui, il n’en restera que 2.000 d’ici la fin du siècle. Un monde plurilingue avec plus de langages pour chacun et moins de langues pour l’humanité ? Que penser de ce paradoxe ?

Invitée

marie salaunMarie Salaün, professeur à l’Université de Nantes. Chercheuse au CREN, le Centre de Recherche en Éducation de Nantes, ses travaux sont dirigés vers les nombreuses langues « d’origine » en Nouvelle-Calédonie, à Tahiti et Hawaï.

Ressources

Pluri-L
Projet de recherche interdisciplinaire sur le plurilinguisme organisé autour de plusieurs axes de recherche (scolaire, universitaire, formation des enseignants, etc.). Retrouvez de la documentation et le programme des communications grand public sur le site internet du projet.

Les 12 et 13 juin, Pluri-L tiendra à Nantes son colloque final ouvert au grand public. Plus d’informations sur http://www.projetpluri-l.org/colloque2014.

Décoloniser l’école, Marie Salaün, PUR, 2013
Comment penser une éducation postcoloniale ? Cet ouvrage analyse empiriquement deux cas de décolonisation inachevée dans le Pacifique, et deux modèles nationaux a priori incomparables : celui des États-Unis d’Amérique à Hawai’i et celui de la France en Nouvelle-Calédonie.

Crédits

A la technique : Claire Sizorn. Une émission animée et préparée par Vaitea Jacquier et Guillaume Mézières.