[REVUE DE PRESSE] Nouveau continent, mouvement de notre galaxie, et cryptologie harmonieuse dans l’actu

image

revue-de-presse2

Mais où va le monde ? S’il est difficile de répondre à cette question, on sait aujourd’hui que le monde bouge, poussé par le vide. Si vous préférez garder les pieds sur Terre, vous trouverez un nouveau continent sur Terre… On décortique l’actu scientifique du mois de février au Labo.

Tous les mois, retrouvez les principales infos scientifiques dans la revue de presse du Labo.

Zealandia : un nouveau continent caché sous les eaux

ZealandiaOn devra peut-être bientôt modifier les cours de géographie. Une équipe de chercheurs australiens, néo-calédoniens et néo-zélandais ont publié un article mettant en évidence l’existence d’un nouveau continent : Zealandia. Ce continent de 4,9 millions de km² se situe dans l’ouest du Pacifique autour de la Nouvelle Zélande et de la Nouvelle Calédonie.

L’existence de Zealandia n’est pas une surprise. Elle était présumée depuis les années 90 mais la récolte de preuves était difficile car 94 % de sa surface se trouve sous les flots. Les avancées de la science de ces dix dernières années ont permis de regrouper de nombreuses données géologiques, géophysiques et bathymétriques confirmant cette hypothèse.

Zealandia serait alors le plus petit et le plus jeune des continents. Il se serait formé il y a 60 à 85 millions d’années à partir du Gondwana (un ancien continent géant qui a donné naissance ensuite à l’Antarctique, l’Amérique du Sud et l’Australie).

LIRE PLUS ICI &

Le plus grand herbier au monde est français et maintenant numérisé

herbierAprès 4 ans de rénovation et de numérisation, l’Herbier du Muséum national d’Histoire Naturelle est en ligne. Cette opération est une première pour une base de données aussi importante.

L’Herbier National du Muséum comporte plus de 8 millions de spécimens récoltés depuis sa création en 1635 au sein du Jardin Botanique du Roi. Durant ses 350 années d’activités, de nombreux spécimens d’algues, champignons et autres plants ont été rapportés des quatre coins de la Terre pour former la plus grande collection botanique.

La numérisation et l’indexation de toutes ces données va permettre de mieux comprendre les biais éventuels lors des futures recherches utilisant l’Herbier National.

LIRE PLUS ICI &

Le mouvement de notre galaxie enfin expliqué

espace-faits-galaxie-voie-lactee1Notre galaxie se déplace à la vitesse de 630km/s. La cause de ce déplacement est une énigme vieille de 40 ans. Enfin, c’était une énigme car un groupe de chercheurs (incluant des équipes du CEA et du CNRS) vient de découvrir la raison de ce déplacement.

Le mouvement des galaxies est causé par deux zones de la galaxie : le Répulseur du dipôle et l’Attracteur Shapley. Le Répulseur du dipôle est une zone de la galaxie très peu dense, une région faite de rien dont on ne sait pas grand chose. Mais les chercheurs ont pu observer que cette région repousse les galaxies.

À l’opposé se trouve l’Attracteur Shapley, un amas important de galaxies, qui attire toutes les autres galaxies vers lui. Ce sont donc ces deux zones qui provoquent et dirigent le mouvement de notre galaxie.

LIRE PLUS ICI 

D’étonnantes dunes à la surface de la comète Tchouri

© ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA

© ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA

Grâce aux clichés de la sonde Rosetta envoyée sur la comète Tchouri, les chercheurs du laboratoire de physique et mécanique des milieux hétérogènes ont pu observer des dunes à la surface de Tchouri. En comparant différents clichés, ils ont montré que ces dunes se déplaçaient.

La présence de dunes requiert la présence de vents assez forts pour les déplacer. Pourtant la comète ne possède pas d’atmosphère. Ce qui cause ces vents est une très faible différence de pression entre la face ensoleillée de la comète où la glace se sublime (c’est-à-dire passe de solide à gaz) et la face où il fait nuit.

Cette différence de pression crée une atmosphère temporaire très faible (100 000 fois plus petite que l’atmosphère terrestre) mais suffisante (car la gravité est également très faible) pour provoquer l’émergence de dunes.

L’avis nantais : Sabrina Carpy, maître de conférence au laboratoire de Planétologie et Géodynamique de l’Université de Nantes, spécialiste des surfaces planétaires, a mis en évidence la formation des dunes sur Mars via la sublimation de l’eau.


LIRE PLUS ICI &

Un ancien code secret des luthiers décodé

expo luthierAu XIXè siècle, l’atelier de lutherie « Gand & Bernardel » était un grand fournisseur parisien de violons. Il vendait de nombreux violons neufs mais également de prestigieux violons anciens (Stradivari, Guarneri, Amati …).

Les registres de cet atelier sont toujours stockés au Musée de la Musique de Paris, mais les valeurs des transactions consignées sont cryptées : des lettres remplacent les nombres.

Le conservateur du Musée de la Musique et un cryptologue viennent de trouver la solution à ce code. Il s’agit en fait du mot HARMONIEUX. Le H devient 1, le A devient 2 et ainsi de suite jusqu’à X remplace 0.

Cette solution va permettre de mieux comprendre l’histoire du marché de la lutherie en appliquant ce décodage aux 2500 transactions consignées

LIRE PLUS ICI