« A vue d’œil » photographies de la faune et la flore des bords de Loire

Imagier des bords de Loire, Daniel Perdriau, connaît bien le milieu dont il est originaire. Il le respire, le « sent » pourrait-on dire. C’est son terroir. Il aime cueillir les brumes du matin qui enveloppent les grands arbres des rives, il excelle à saisir les lumières diaphanes de l’aube où naissent les insectes encore enrobés de nuit.

Cet éternel amoureux des lieux de terre et d’eau, livre des photographies dépouillées où la poésie prend le pas sur le réalisme. Les fleurs ciselées deviennent des bijoux émaillés de hauts de robe, les insectes aux attitudes délicates et élégantes, restent à jamais sertis dans une gemme transparente. Les papillons acrobates de bouts d’herbes, semblent destinés à devenir des signets de pages. (texte de Roger Coutin)