Expédition Dschang : en route pour Dschang !

JOUR 2 !

Après une nuit bien reposante, nous sommes parti·es en minibus pour Dschang, chargé·es comme des mules avec une certaine appréhension car nos valises étaient sur le toit. Nous avons découvert la conduite camerounaise : si vous aimez klaxonner à chaque intersection, obstacle, personne, les routes camerounaises sont le paradis !

Pendant ce long trajet de 7 heures, nous avons contemplé de nombreux paysages typiques et originaux. La variété des  paysages est telle que nous nous sommes arrêté·es deux fois pour en profiter. À mis-chemin, nous avons fait une pause de dégustation des fruits locaux : papayes, ananas, mangues et oranges vertes.

Pour bien digérer, une randonnée d’une heure et demi (toute de même!) s’est imposée. Cette ultime pause nous a fait découvrir la magnifique cascade Ekom nkam.

À 16h30 nous sommes enfin arrivé·es à Dschang, plus précisément chez Michou où nous avons mangé un poulet épicé,  trop épicé même, pour certaines papilles.

Ensuite, direction Tockem, où se trouvent nos logements. L’arrivée fut remarquable mais pas autant que l’accueil très chaleureux accompagné d’un délicieux jus de papaye et ananas.

Tockem est la forêt sacrée entre les différentes chefferies, ce mot signifie « médiation ». L’organisation du même nom a été créée par le dirigeant d’une des chefferies dans le but de financer les infrastructures du village. Le tourisme est un apport  important de l’organisation.

Le village propose un parrainage pour les enfants des villageois dans le besoin. Les parrains financent les vêtements et le matériel scolaire. Ce parrainage est une aubaine pour les enfants du village qui ont alors accès à l’enseignement.

Plus de photo sur twitter, instagram et facebook.