Boucherie d’aurochs

Un site du néolithique en pleine campagne en Loire Atlantique, dans le village de Haute Goulaine. Pourquoi faire d’un terrain de campagne un terrain de fouille ?

En 2010, un maraîcher prévoit de démarrer de gros travaux, l’INRAP effectue un diagnostic archéologique. Positif. Obligation d’entamer un programme de recherche sur le site.
En 2013, les fouilles débutent. Presque trois ans après, les archéologues arpentent toujours le terrain en quête d’autres indices pour retracer l’histoire de ce terrain. Qui vivaient là, à quelle époque ? Un fossé de l’époque gauloise, des bâtiments maçonnés de l’époque gallo-romaine ? Des aires de boucheries d’aurochs du mésolithique ?

L’état de conservation des ossements relève presque du miracle pour l’Ouest de la France grâce à une anomalie géologique : le fallun, un calcaire datant du Miocène.

Jean-Noël Guyodo est maître de conférences en Archéologie-Préhistoire, directeur du Laboratoire de recherche Archéologie et Architectures à Nantes. Quels que soient les conditions climatiques, Jean-Noël gratte la terre à la recherche d’un témoignage du passé. L’archéologie, un dur métier : « Avant d’être une passion, l’archéologie est un métier. »

Crédits

Un reportage de Sophie Appenzeller, Guillaume Mézières et Claire Sizorn.
Des photos de Claire Sizorn.