Danser pour draguer

L’araignée-paon mâle a pour habitude de danser pour séduire les femelles. Il lève ses pédipalpes, remue son abdomen et ses mandibules, tout en se rapprochant.

Si sa technique de drague s’apparente aux nôtres, leurs pratiques sexuelles, elles, n’ont rien à voir. Pour féconder la femelle, le mâle se livre à une préparation méticuleuse de son sperme avec ses pattes seringues des deux côtés de sa tête.

Seulement, va-t-il pouvoir la féconder à temps ? Car chez les araignées, le cannibalisme sexuel avec consentement actif du mâle est pratique courante, non pas par sadisme mais par réel besoin de faire le plein nutriments et d’énergie qui lui seront nécessaires pour produire et pondre des œufs.

Crédits

Une chronique de Sophie Appenzeller et Guillaume Mézières.
Photo prise par l’entomologiste Jurgen Otto