Détecter un séisme

La majorité des séismes sont anodins. Cependant, certains peuvent être plus puissants, comme celui considéré comme le plus meurtrier de l’histoire, dans la province de Shaanxi, en Chine, le 23 janvier 1556. Mais comment les détecter et les prévenir ?

Le premier sismographe date de 132. Avec, son créateur chinois Zhang Heng était capable de détecter la direction dans laquelle avait lieu le séisme

L’appareil se développe au 18ème siècle et c’est à partir du 19ème siècle que l’appareil est capable de détecter précisément l’heure du séisme, la vitesse et l’accélération des ondes sismiques via un capteur, le sismomètre.

Il n’est pas possible de savoir où et quand aura lieu le séisme, mais les zones de fortes sismicités sont connues. Fixer les meubles au sol, éduquer la population en cas de séismes, etc sont des précautions à prendre pour prévenir le danger.

Le défi à relever dans les prochaines années sera de réussir à prévoir les séismes importants sur le court terme : l’étude des signes précurseurs (comportements des animaux, micro-séismes ou encore déformation du sol) ou l’étude du seuil de rupture des failles.

Crédits

Une chronique de Gaëlle Jouan.