Germinal Rouhan, explorateur botaniste

Chaque année, Germinal Rouhan laisse de côté sa blouse de chercheur et enfile son bob d’explorateur pour aller étudier le végétal à l’autre bout du monde.

Il part pour les régions tropicales « où se concentrent le plus grand nombre d’espèces », notamment en région malgache « ma zone de prédilection ».

Ce n’est pas toujours facile de se rendre dans des lieux qui n’ont pas été modifiés par l’homme. Alors Germinal s’adapte. Le plus souvent il voyage avec les moyens locaux « dans des carrioles tirées par des zébus ». Certaines fois il passe par le fleuve ou marche plusieurs jours pour arriver dans les zones intactes de la forêt.

Une fois arrivé, Germinal Rouhan repère les spécimens qui l’intéressent et les conserve dans un herbier pour pouvoir les étudier à son retour.
Bien que ce soit souvent la plus excitante, l’expédition ne constitue qu’une petite partie du travail de Germinal.

Rentré d’expédition, une nouvelle aventure commence, numérique celle-là. Découvrez l’ambitieux projet de Germinal Rouhan et de ses confrères :  l’herbier numérique.

Crédits

Une interview de Maxime Labat.