Le génie parasismique

Génie parasismique au Japon

Le 12 janvier 2010, un séisme de magnitude 7,3 s’abat sur Haïti, causant sur son passage plusieurs centaines de milliers de morts et de blessés, sans compter les nombreux dégâts matériels.

En septembre 2015, un séisme d’une magnitude plus forte, soit de 8,3 au Chili ne provoque aucun dégât matériel. Comment est-ce possible ?

Des immeubles faits sur des ressorts, du métal plutôt que du béton, des bases qui isolent des mouvements du sol, le Japon est passé maître dans l’art du génie parasismique.

Crédits

Une chronique de Yanis Tirel.