Lobbying sucré

Avez-vous déjà entendu parler du CERIN, le Centre de Recherche pour l’Information Nutritionnelle qui vante les mérites du lait ? Et du CEDUS, le Centre d’Étude et de Documentation du Sucre crée dans les années 30 ? Que cachent ces noms qui forcent le respect ?

Ces centres de recherche sont créés et financés par les industriels et sont composés de médecins et nutritionnistes influents qui publient des articles scientifiques parfois sujets à caution. Récemment, la découverte des financement fumeux de l’ICM, l’Institut du Cerveau et de la  Moelle épinière, financé par le cigarettier Philip Morris, a remis en lumière les liaisons dangereuses entre science et industrie.

Ce lobbying n’est pas toujours caché du public mais, dans le cas du lobby du sucre, un problème se pose lorsque un centre de recherche financé par les industriels influe sur l’Éducation Nationale et ses politiques éducatives. C’est le CEDUS, organe de l’industrie sucrière, qui offre aux écoles un personnel éducatif et des fiches pédagogiques sur la nutrition.

Thierry Souccar, journaliste scientifique, créateur du site d’information lanutrition.fr, s’est attaché à éclaircir les rôles troubles de l’agro-alimentaire.

Crédits

Une interview de Tom Rossi.