Piles et batteries à bactéries

Geobacter sulfurreducens, rhodoferax ferrireducens et Shewanella oneidensis, ces bactéries ont l’étonnante capacité de produire constamment de l’électricité. Pour générer de l’électricité, ces bactéries dégradent des particules néfastes, forment des biofilmes conducteurs d’électricité.Verra-t-on bientôt les piles à bactéries ?

Tout comme nous, la bactérie respire et mange ce qu’elle trouve dans son milieu de vie. Elle puise dans sa nourriture les nutriments nécessaires pour produire de l’énergie. Chaque bactérie a des goûts différents : si certaines adorent les charges négatives, d’autres préfèrent les charges positives. Toutes les bactéries trouvent alors leur compte, troquent. Si bien qu’un flux d’électrons circulent, créant de l’électricité.

Cette découverte n’a pas laissé de marbre les physiciens et microbiologistes. Ces bactéries seraient une alternative verte pour les piles à combustibles.

Articles à ce propos : Sur l’Express >http://www.lexpress.fr/informations/la-batterie-bacterie_653208.html
Sur Futurra Sciences > http://www.futura-sciences.com/magazines/sciences/infos/actu/d/recherche-energie-directement-bacterie-batterie-2441/

Crédits

Une chronique de Pauline Verbaenen.