Portrait – Ramanujan, l’autodidacte illuminé

Ramanujan naît en 1887 en Inde dans une famille brahmane. Figure on ne peut plus romanesque, il fascine par ses intuitions mystiques. Il dira plus tard que ces inspirations lui viennent de la déesse de la famille, Namagiri, qui lui souffle, en songe, toute la beauté des mathématiques. Autodidacte, il s’éprend des mathématiques dès son enfance et montre très tôt ses aptitudes supérieures pour ce domaine. Encouragé par ses amis, il tente vainement de partager ses résultats avec des pointures européennes de l’époque qui sont imperméables à son style particulier et surtout dépourvu de preuve. C’est finalement Hardy qui sera sensible à son exotisme mathématique et l’invitera en Angleterre. Là, accablé par les chocs culturels – les conditions de vie européennes, la pression intense du formalisme des mathématiques européennes -, son état de santé physique et moral se dégrade peu à peu.

Il laisse, après sa mort précoce, des mystères qui troublent encore les mathématiciens contemporains. Ceux-ci tentent toujours de déchiffrer ses nombreux carnets qui recèlent probablement les secrets de problèmes irrésolus. Il a notamment apporté des contributions importantes en théorie analytique des nombres. Ce portrait dessine un homme mystique et mystérieux, sensible et génial.

Crédits

Écriture : Émilie Bosc
Montage : Claire Sizorn
Voix : Guillaume Mézières, Pauline Verbaenen, Claire Sizorn, Jagrut Thacker et Adrien Meignan

Articles associés