Positive attitude : la dette a aussi de bons effets

La dette est souvent perçue, à juste titre, comme une charge lourde et négative qui pèse sur les comptes de l’État. Depuis 1975, elle a eu le temps de se gonfler, pour atteindre en 2014, les 2 000 milliards d’euros.

Derrière ce point de vue pessimiste et alarmiste – et en étant très optimiste – la dette peut aussi avoir ses avantages. L’État y a notamment recours pour financer ses frais de fonctionnement, et éventuellement faire prospérer la croissance.

Ne vous réjouissez pas trop vite, tout n’est pas si simple que ça… Cathy Dogon vous explique les effets positifs de la dette dans sa chronique, diffusée le 12 octobre dans l’émission Morale ou économique : nos interactions sont-elles régies par la dette?