Quelques pieds sous terre

A Nantes, sous nos maisons, nos rues, nos semelles, se cache l’un des quelques réseaux d’égouts visitables de France. Ses galeries, dont certaines datent du début du XXème siècle, charrient les eaux souillées et les surplus d’eau de pluie vers leur seconde vie en station d’épuration.

Gaz toxiques et bouchons d’immondices sont le quotidien des agents chargés de l’entretien de ce réseau. Vous êtes-vous déjà demandé comment on se débarrasse d’un bouchon de graisse de plusieurs mètres cubes?

Jérôme Godailler, coordonnateur exploitation réseaux au pôle assainissement de Nantes Métropole,  nous a guidé dans ce labyrinthe aussi nauséabond que nécessaire.

Suivez les agents du service d’assainissement de la ville sous les regards de métal. Ils racontent ce qu’il se passe là-dessous, quelques pieds sous terre.

C’est promis, vous ne regarderez plus jamais le siphon de votre évier comme avant.

Crédits

Un reportage de Guisane Humeau.