« Je suis pas raciste, j’ai un pote néandertalien »

On se prend parfois à rêver de nos ancêtres, comment faisaient-ils pour survivre face à une nature indomptable?! Imaginons maintenant l’inverse : à quoi ressembleraient-ils dans notre société ? Aujourd’hui disparus, les lointains cousins des humains, les hommes de Neandertal seraient intéressant à revoir vivants…

Une chronique de Vassili Moreau

Lire la chronique

Mon pote Néandertal

Que diriez-vous de ressusciter un animal qui sait peindre, qui sait faire des outils et qui peut se rendre utile à notre société moderne ?

Mais quel est cet étrange animal Vassili ? Tu est si énigmatique !

D’accord d’accord, trêve de balivernes. Vous êtes tous au courant que l’être humain tombe dans la définition d’un animal. Ce qui signifie que nos cousins éloignés comme les homo habilis, homo erectus et tous les autres le sont aussi. Mais il y a une espèce du genre Homo qu’il serait intéressant de revoir vivante : Homo Neanderthalensis, ou Neandertal pour les intimes.

À noter que nous autres Homo Sapiens, avons déjà côtoyé cette autre espèce pendant plus de 10 000 ans. Malgré sa grosse arcade sourcilière qui l’a fait passé dans notre imaginaire collectif pour une brute épaisse : il était intelligent notre cousin. Une étude parue dans le journal Science en février suggère que des peintures pariétales dans des grottes en Espagne auraient été réalisées par des hommes – ou des femmes – de Néandertal.

Alors imaginez maintenant que cette espèce soit à nos côtés dans notre civilisation mondialisée. Quels rôles auraient-ils dans nos sociétés?

On pourrait avoir des échanges exotiques du genre : “moi j’ai rien contre les néandertaliens, je suis moi même végétalien !” – oui car ces malheureux auront le tort d’être minoritaires et différents de la masse des Sapiens que nous sommes ! Il existerait alors des campagnes gouvernementales contre la Néandertalophobie. Moi perso je suis pas spéciste, j’ai un très bon pote Néandertal. Nous nous féliciterions de voir plus de diversité dans les publicités par exemple, regardez ce néandertal dans une pub pour une mutuelle… ah non ça c’est Sébastien Chabal pardon.

Néanmoins on ne peut pas nier les différences entre nos deux espèces. Les Néandertaliens avaient probablement une vue plus précise que la nôtre, grâce à leurs yeux plus gros et leur plus large lobe occipital, la région du cerveau servant au sens visuel. D’ailleurs il se peut que le stéréotype de brute stupide soit à remettre en question. On l’a vu, ils peuvent peindre, ont probablement une meilleur vue, ils fabriquaient des vêtements et des outils mais en plus de cela, il existe une hypothèse encore débattue par les chercheurs selon laquelle ils auraient enterré les morts de manière symbolique, comme nous. On a aussi des différences physiques, comme leur meilleure faculté à résister au froid et une plus grande force musculaire. Donc en gros s’ils revenaient à la vie ils pourraient occuper des métiers physiques en extérieur, ils pourraient être artistes et peut-être même champions de Sudoku allez savoir !

Revenons à la réalité… Néandertal n’a pas vraiment besoin de revenir à la vie, car il ne s’est jamais réellement éteint. L’hypothèse de l’hybridation, c’est à dire du métissage entre nos deux espèces va bon train. Différentes études en génétique ont démontré que des séquences d’ADN présentes chez des populations eurasiennes nous viennent de ce bon Néandertal. Comme quoi, on a tous quelque chose en nous de Néandertal.