Un nouveau paradigme

Après différentes étapes dans la construction de la démarche scientifique, l’observation, l’expérimentation et la simulation ; l’exploration des grandes masses de données représente-t-elle une nouvelle vision du monde pour les chercheurs ?

Pourquoi considérer le Big Data comme le 4e paradigme de la recherche ?

Question posée à Gabriel Antoniu, chercheur au centre Inria de Rennes et à l’Irisa, l’Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires.

Crédits

Une interview de Guillaume Mézières.