Vivre avec le médicament

S’il est difficile d’admettre quand on a besoin d’aide, une fois entré dans le cercle, il semble impossible d’en sortir. « Est-ce que j’ai plus mal parce que je prend des médicaments ou j’ai mal donc je ne prend plus de médicaments ? » Voici quelques témoignages d’hommes et de femmes, patients sous traitement.

Les effets sont là : les patients vont mieux. La dose et les années de prescription ne leur font pas peur, les anti-dépresseurs et autres médicaments sont devenus des habitudes de vie. Les patients ont confiance en leur traitement, quels qu’en soient les effets secondaires. Le doute est là sur la capacité de vivre sans médicament.

Crédits

Un reportage d’Elliott Chaumont.