Catastrophe – magazine de janvier

Catastrophe ! Le risque de l’attentat, le risque de l’accident industriel, l’angoisse du réchauffement climatique, les suspicions sur les molécules dangereuses des industries pharmaceutiques, chimiques et agroalimentaires… Il semble que notre présent entretienne une relation ambiguë avec la catastrophe.

Dans une culture marquée par l’immédiateté médiatique, par le règne des logiques assurantielles et des politiques de prévention, par la gestion techno-scientifique du danger et l’idéal du risque zéro. Dans cette ère du temps qui est la notre : quel sens donne-t-on à la catastrophe ?

Au Labo des savoirs, deux artistes de la Compagnie La Réciproque. En février, le Théâtre Universitaire de Nantes accueillera leur nouvelle production : Direct (état des lieux provisoire). La pièce retourne au cœur de la catastrophe du 11 septembre pour en démonter les rouages médiatiques. Direct interroge le sens donné à la catastrophe dans un monde saturé de mots, d’images, d’informations.

Direct (état des lieux provisoire), du 23 au 27 février au Studio Théâtre. Une coproduction du Théâtre Universitaire de Nantes.

Invités

InvitésCatastropheSimon Le Moullec et Marie-Laure Crochant, acteurs et metteurs en scène dans la compagnie La Réciproque.

Marie-Thérèse Neuilly, consultante en sociologie des risques et des crises. Intervenante de l’Université Permanente.

Chroniques

– Boston sous la mélasse. Thomas Préveraud.

– La mère de toutes les catastrophes : le géocroiseur. Maxime Labat.

– La forme d’une catastrophe. Émilie Bosc.

– Étudier les zombies. Elliott Chaumont.

– Les petits portraits d’Anna. Anna Tuyen Tran.

Crédits

Une émission animée par Guillaume Mézières. A la technique, Claire Sizorn.