La fabrique de la « race »

Si dans un sens biologique il n’existe pas de races parmi les hommes, les sciences humaines et sociales, pour mieux le déconstruire, emploient de plus en plus fréquemment le terme de « race » qui désigne en fait « l’idée de race parmi les hommes » ainsi que les pratiques qui en découlent.

Selon la philosophe Magali Bessone, ne pas employer le terme nous priverait « des moyens de diagnostiquer ces pratiques et de rendre compte des discours de justification qui les accompagnent » .

Depuis l’Université de Nantes, le programme de recherche international STARACO (Statuts, « race » et couleurs) s’efforce de retracer la construction et l’évolution des idées et des pratiques liées aux catégories de « races » et de couleurs depuis l’Antiquité.

Le Labo des savoirs propose de faire dialoguer ces chercheurs avec les militants et les citoyens présents lors d’une émission enregistrée en public dans la salle Jules Vallès à Nantes, en partenariat avec la médiathèque Jacques Demy.

Invités

InvitésJérôme Wilgaux, maître de conférences en histoire grecque à l’Université de Nantes.

Clément Thibaud, maître de conférences en histoire moderne et contemporaine à l’Université de Nantes, chercheur au CRHIA.

Aïcha Boutaleb, directrice du Centre Interculturel de Documentation à Nantes.

Bibliographie

– Magali Bessone, Sans distinction de race ? Une analyse critique du concept de race et de ses effets pratiques, Paris, Vrin, 2013.

– Jérôme Wilgaux et Véronique Dasen (dir.), Langages et métaphores du corps dans le monde antique, Rennes, PUR, 2008.

– Jérôme Wilgaux,  «  ‘Blancs’ et ‘Noirs’ : lectures genrée et ethnique des corps », dans Le corps, sous la direction de Philippe Guisard et Christelle Laizé, Paris, Ellipses, 2015, pp. 57-75.

– Clément Thibaud, « Race et citoyenneté dans les Amériques » et « La pureté de sang en révolution. Race et républicanisme en Amérique bolivarienne », dans Le Mouvement social, n°252, La Découverte, 2015, pp. 5-19 et 33-54.

– Jean-Frédéric Schaub, Pour une histoire politique de la race, Paris, Le Seuil, 2015.

– Vacarme, « la race n’existe pas mais elle tue », n°71, printemps 2015.

Crédits

Une émission animée et preparée par Camille Pollet, avec la participation de Sophie Appenzeller, Gérard Bely, Adrien Meignan, Guillaume Mézières et Claire Sizorn.