Psychotropes : quelle efficacité pour les médicaments du cerveau ?

Xanax, Lexomil, Prozac, Valium…Voici les psychotropes, médicaments qui agissent sur Psyché pour l’aider à calmer ses troubles.

Si, de manière générale, les Français sont de grands consommateurs de médicaments, on retrouve parmi les 30 substances les plus achetées (tous médicaments confondus), 4 psychotropes : le Zolpidem, le xanax, le Zopiclone et le Paroxetine. Des antidépresseurs, des médicaments contre l’insomnie ou l’anxiété. 3 de ces 4 médicaments best-seller sont des benzodiazépines ou des dérivés de cette molécule – (le Zolpidem et le Zopiclone ne sont pas à proprement parler des benzodiazépines et ont l’avantage de présenter moins d’inconvénients que ces derniers, notamment en termes d’effets secondaires et de dépendance – ndlr)

Ces Benzodiazépines sont les psychotropes les plus consommés et les durée de prise dépassent les recommandations : la durée de prise moyenne est de 7 mois… pour une durée de prescription recommandée de 4 à 12 semaines.

Des prises de médicaments parfois éloignées des recommandations, des situations de souffrance que les psychotropes soulagent mais ne guérissent pas, des interactions médicamenteuses et des effets secondaires : les psychotropes, pierre angulaire de la psychiatrie contemporaine – on dit aussi la psychopharmacologie – ces médicaments du cerveau questionnent.

Pour comprendre ces situations et la place de la prescription médicamenteuse dans la psychiatrie, écoutons le point de vue des prescripteurs. Après 60 ans d’utilisation des psychotropes en médecine, quel bilan faire des médicaments de la psychiatrie ?

Invités

inviteJean-Marie Vanelle, Professeur des Universités et Praticien Hospitalier Psychiatre au CHU de Nantes.

Caroline Victorri Vigneau, Maitre de Conférences à l’Université de Nantes et Praticien Hospitalier dans le service de pharmacologie clinique du CHU-Nantes.

Crédits

Une émission animée par Elliott Chaumont et Mathilde Robert, avec la participation de Barbara Chicotot, Valérie Fourgassié et Guillaume Mézières. A la technique, Claire Sizorn.

Crédit photo : Assorted Medicine Pills in Caps ca. 2001