Le polar, étude du genre

Le Labo des savoirs est une émission scientifique à l’esprit ouvert. En gardant en ligne de mire la rigueur et l’approche scientifique des choses, nous ne nous interdisons pas d’aller nous promener du côté des Lettres.

Pourquoi ? Et bien pourquoi pas ? Le récit policier est aujourd’hui le genre littéraire le plus lu et le plus consommé. Ses codes, ses mythes du meurtre et de l’intrigue traversent les catégories de genres et de formes. Au cinéma, dans la peinture, dans les séries : le récit policier est peut-être devenu l’un des fondements de la culture contemporaine.

Invités

Annie Collovald, professeur de sociologie à l’Université de Nantes et directrice du CENS (Centre Nantais de Sociologie). En 2004, elle publiait avec Eric Neveu les résultats d’une enquête sur les lecteurs de récits policiers. Ce travail a été réédité cette année aux Presses Universitaires de Rennes.

Hervé Sard, auteur de polar et donc passionné du genre. Hervé Sard aime le polar dans sa dimension sociale bien plus que dans ses possibles effusions sanguines et vient de publier Ainsi fut-il aux ateliers Mosesu, un nouvel épisode de la série l’Embaumeur, aventures de Luc Mandoline, enquêteur-thanatopracteur.

Crédits

Une émission animée et préparée par Clément Couvrand et Emmanuelle Meffray, dirigée par Guillaume Mézières.