Le sabot des lavoirs

Bienvenue de l’autre côté du miroir. Voici une émission spéciale et vous n’entrerez pas au Labo des savoirs comme le veut l’usage mais dans le « sabot des lavoirs », une émission surnaturelle, paranormale, loufoque et magique. Voilà le thème retenu pour cette émission de fin de saison – ce qui explique sa légèreté – ce sera la magie et la sorcellerie.

Alors, petit rappel de ce qu’est la science, puisque c’est ce dont cette émission ne parle pas : la science c’est une approche du monde et le monde c’est tout ce qui arrive, selon les mots de Wittgenstein. La science, c’est un ensemble de connaissance qui repose sur deux piliers : un pilier opératoire, i.e. une façon de fonctionner. La science produit des énoncés d’une logique cohérentes, elle produit des hypothèse qu’elle peut tester par l’expérience et elle valide ces expérimentation dans le cadre d’une communauté de scientifique.

Le deuxième pilier est philosophique, la science doit suivre de son mieux – mais ce n’est pas toujours possible – une sorte de contrat moral. La science est autonome, ses objets ne doivent pas subir le poids d’un contexte politique ou d’une doctrine religieuse. La science doit être sceptique : tous ses résultats doivent pouvoir être critiqués et questionnés. La science suit un principe de réalisme, elle part de l’hypothèse qu’il existe une réalité accessible et indépendante de la connaissance humaine. Elle est matérialiste et pense tous les phénomènes comme résultat des propriétés de la matière, comme naturels. Enfin, la science est rationnelle et économe : les énoncés scientifiques ne contiennent pas plus d’hypothèses que nécessaire.

Ce qui suit ces contraintes peut prétendre devenir construction scientifique. Alors maintenant, rangez-ça et parlons de ce qui n’est pas scientifique. Que les sceptiques nous pardonnent. C’est le sabot des lavoirs.

Chroniques

– Morphopsychologie mon amour, Maxime Devige.
– Pseudoarchéologie, Vassili Moreau-Miossec.
– Raspoutine et cie, Valentin Briche.
– La force du nombre, Claire Sizorn.
– Cryptozoologie, Gaëlle Jouan.
– Esprit es-tu là, Thibaud Poncin.

Crédits

Une émission animée par Guillaume Mézières avec Thomas Guyard à la technique.