Machine Learning, quand les machines apprennent

En mai 1997, le supercalculateur Deep Blue battait aux échecs un être humain, champion du monde, Youri Kasparov. La date est d’importance. Depuis les débuts de l’informatique, les chercheurs arpentent une route qui les mènera à l’intelligence artificielle. Deep Blue calculait vite : était-il intelligent ?

En 2015, la firme Google a présenté Deep Minded. Ce programme informatique ne sait pas jouer aux échecs. Pas encore. Deep Minded ne aucun jeu mais il sait observer et apprendre. Avec pour seule consigne d’apprendre les règles d’un jeu en observant un joueur puis de jouer à son tour le plus longtemps possible, Deep Minded a fait des performances extraordinaires

Observez une révolution en cours dans la science informatique : l’apprentissage automatique. Des machines qui répondent à vos commandes vocales, qui reconnaissent un visage, écrivent des articles, déchiffrent un manuscrit antique… Les machines ont déjà appris beaucoup de choses, qui peut dire ce qu’elles ne pourront pas faire dans les prochaines années ?

Une émission en partenariat avec l’équipe du blog binaire à l’occasion de l’International Conference on Machine Learning 2015.

Invités

InvitMLColin de la Higuera, professeur en informatique, directeur adjoint du Lina, Laboratoire d’Informatique Nantes Atlantique. Contributeur du blog binaire.

Yannick Aoustin, chercheur en robotique à l’IRCCyN, l’Institut de Recherche en Communication et Cybernétique de Nantes.

Jeff Abrahamson, ancien de Google Londres, co-fondateur de Jellybooks.

Crédits

Une émission animée par Guillaume Mézières, à la technique, Claire Sizorn.