Partage – magazine de février

Apprendre aux autres, apprendre des autres, c’est à l’évidence une saine et bonne pratique. Cette mise en pratique, l’est-t-elle vraiment ? Sorti de l’école ou de l’Université, il est d’usage de se voir contraint à une forme de spécialisation qui contredit la polyculture des savoir-faire. Pourquoi ne pas rêver à l’homme accompli, capable de sculpter le bois et de calculer une intégrale ? De chanter à trois voix et de faire du tricot ?

Ce magazine de la rédaction du Labo des savoirs est donc consacré à un évènement maison, les savoirs partagés. Le mardi 3 mars au Pôle étudiant de l’Université de Nantes, sous la forme d’un échange libre, il sera proposé de mettre en commun les connaissances, les petites et les grandes, les scientifiques et les artistiques, les pratiques et les inutiles.

Partage, c’est donc le thème de cette émission et les chroniques de l’équipe du Labo des savoirs sont au rendez-vous. Histoire des transmissions, partage des richesses, psychologie des traces de vie partagées sur les réseaux sociaux… Le Labo vous propose de partager quelques bribes de sciences le temps d’une émission.

L’évènement

Savoirs partagés AFFICHELe Labo lance un événement hors radio : les savoirs partagés !

Le 3 mars 2015 rendez vous au Pôle étudiant de l’Université de Nantes à 18h pour un échange de savoirs.

Des bénévoles du Labo seront là pour vous aider à mettre des mots sur vos savoirs. Ils vous mettront ensuite en contact pour rendre l’apprentissage possible.

Chroniques

– Partages savants entre la France et les USA. Thomas Préveraud.
– Du morse aux neutrinos, brève histoire du partage d’information. Émilie Bosc.
– Potlatch. Chloé Molteni.
– Repas insolents et partage des richesses. Tristan Crosnier.
– Générosité et bipédie. Maxime Labat.
– Partager – difficilement – le résultat de ses recherches. Cassie-Marie Peigné.
– Réseaux sociaux et psychologie. Mathilde Robert.
– Les petits portraits d’Anna. Anna Tuyen Tran.

Crédits

Une émission animée par Cyprien Messin et Guillaume Mézières. A la technique, Claire Sizorn.