Portraits mathématiques

Les mathématiciens et les mathématiciennes sont de bien curieux personnages qui consacrent leur énergie à traquer des objets qui n’existent pas. Où se trouve les mathématiques sinon en premier lieu dans les cerveaux de ces chercheurs ? Bien sûr, une fois jetée sur un tableau puis dans un article, la solution d’un problème devient la proie des ingénieurs qui la transformeront en technologie concrète mais il y a d’abord la beauté d’une réflexion en vol libre dans le ciel des idées.

Gustave Flaubert faisait aux mathématiques un verdict implacable : elles dessèchent le cœur. Nous sommes nombreux à avoir nourri une aversion parfois irrationnelle pour les mathématiques, une aversion que, quelques années plus tard, nous pouvons regarder avec perplexité. Les mathématiques ont été érigées comme symbole de la froideur scientifique et par là, comme repoussoir aux sensibilités de l’âme, aux élans du cœur. Des sciences, les mathématiques sont le langage il est vrai mais les mathématiques, qui n’ont pas de protocole expérimental, qui ne parlent pas d’objet physique sont une science bien étrange dont on pourrait placer les laboratoires à proximité des départements de philosophie. Les Grecs anciens ne s’y trompaient pas.

Dans cette émission, c’est au département d’histoire que Le Labo transporte le tableau noir. Derrière l’abstraction mathématique, cette émission a pour envie de vous présenter des histoires de mathématiciennes et de mathématiciens. A travers une série de 5 portraits, découvrez des hommes, des femmes et des vies, très humaines, passionnantes, des vies qui contredisent les jugements hâtifs de Gustave Flaubert.

Invité-e-s

inivt_emiÉmilie Bosc, ingénieure en informatique, membre de la rédaction du Labo des savoirs et auteure des portraits mathématiques.

Jenny Boucard, historienne des mathématiques, enseignante-chercheuse au centre d’histoire des sciences François Viète.

Samuel Tapie, mathématicien, enseignant à l’Université de Nantes et chercheur au laboratoire Jean Leray.

Crédits

Une émission animée par Guillaume Mézières.

Les portraits ont été écrits par Émilie Bosc et réalisés par Claire Sizorn, avec les voix de Marcus Barkowsky, Olivier Bres, Maxime Devige, Corentin Faucou, Amélie Foucouin, Maxime Labat, Boris Lemasson, Adrien Meignan, Guillaume Mézières, Thibaud Poncin, Mathilde Robert, Jagrut Thacker et Pauline Verbaenen.