Quelle(s) réalité(s) scientifiques pour la transition énergétique ?

Émission spéciale Fête de la Science enregistrée au Muséum d’Histoire naturelle de Nantes


C’est un processus de très longue haleine… La transformation de notre modèle énergétique, encore largement dominé en France par le nucléaire et les énergies fossiles – pétrole et gaz.

D’après le ministère de la transition écologique et solidaire, « la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d’énergie » est passée « de 9,3 % en 2006 à 16 % en 2016 ».
Cette mutation est un impératif pour respecter l’accord de Paris sur le climat, signé en 2015 puis ratifié par la France, et qui vise à contenir le réchauffement climatique sous la barre des 2°C à la fin du siècle.

La transition écologique fait partie des quatre thèmes retenus par le gouvernement. Derrière
cette expression, c’est bien du défi du développement des énergies vertes qu’il s’agit. Éolien, photovoltaïque, solaire… Ces nouvelles techniques ont vocation à remplacer les énergies fossiles. De la fabrication à la consommation de ces ressources, en existe-t-il une qui soit vraiment « propre » ?


Avec Aurélien Babarit, responsable de l’équipe Énergies Marines Renouvelables au Laboratoire de recherche en Hydrodynamique, Énergétique et Environnement Atmosphérique de Centrale Nantes et Aurélie Girard, enseignante-chercheuse et spécialiste du plasma à l’Institut des matériaux Jean Rouxel de Nantes

Invités

Aurélien Babarit
Aurélie Girard

Crédits et Musiques

Une émission animée par Agathe Petit, avec une chronique de Valentin Brochet et Dounia Saez à la réalisation